Vous êtes ici : Accueil > Projets PEP > Le projet fédéral PEP 2006 - 2010

Articles

  • Télécharger le projet PEP 2006 - 2010 - Janvier 2008

    Pour prendre connaissance du nouveau projet PEP 2006 - 2010,
    "Accompagner pour une société plus solidaire"
    vous pouvez consulter chacun des articles ci-dessous ou télécharger le document dans son intégralité en cliquant ici.

  • Avant propos - Juillet 2006

    Le premier projet (1996 – 2000), intitulé « Pour les orphelins de la société », a eu une fonction identitaire capitale.
    Affirmant les valeurs de laïcité et de solidarité comme base de notre engagement, il a notamment éclairé les liens unissant les actions conduites aux origines de notre mouvement et les a inscrites dans le cadre des principes fondateurs de la fédération comme des actions de solidarité avec une fonction éducative et sociale au sein de l’école publique, en complémentarité avec l’Etat.
    Le (...)

  • I - Dans un environnement de rupture politique, économique et sociale : un engagement solidaire nécessaire. - Juillet 2006

    Depuis leur création, les PEP ont inscrit spontanément leur action dans le cadre du mouvement social et de la solidarité avec les plus en difficulté, réaffirmant au cours de ces dix dernières années leur engagement « Pour les orphelins de la société », puis « Avec l’école pour une société plus solidaire ».
    Ils ont montré tout aussi clairement leur attachement à l’Etat républicain, expression collective, de la puissance publique garant constitutionnel des principes fondateurs de notre République laïque, (...)

  • II - Des finalités adaptées aux besoins éducatifs et sociaux - Juillet 2006

    Nos finalités actuelles restent fidèles à nos engagements originels, mais traduisent l’exigence d’apporter, dans une démarche globale de transformation sociale, des réponses adaptées aux besoins nés d’une société où se creusent plus profondément la pauvreté, les inégalités, l’exclusion.
    II — 1 : Réaffirmer notre complémentarité avec l’Ecole et l’élargir à l’environnement social de la personne
    Au moment où l’école publique est confrontée à une « marchandisation » en expansion de ses services, nous réaffirmons que (...)

  • III - Nos priorités de développement et nos partenariats pour le Réseau - Juillet 2006

    Quatre priorités, liées et inter agissantes, s’affirment pour la période 2006 — 2010. Développer nos actions en apportant une réponse plus globale aux besoins éducatifs et sociaux identifiés. Développer le rôle de la fédération comme tête d’un véritable réseau national PEP doté d’un pôle ressources vecteur du développement, d’une communication professionnalisée et d’outils efficaces de mutualisation, Développer nos partenariats dans une logique de territorialisation de nos (...)

  • III - 1 : Développer nos actions en apportant une réponse cohérente aux besoins éducatifs et sociaux identifiés - Juillet 2006

    La définition des trois secteurs de compétences du projet 2000 – 2005 (SEP – AEF – SMS) a permis une structuration fonctionnelle et une meilleure identification de la diversité de nos actions, mais elle a aussi contribué à freiner les interactions permettant la prise en considération de la personne dans sa globalité. C’est pourquoi une dimension transversale est identifiée à partir de laquelle se définissent deux domaines suivant les personnes concernées et les actions proposées.
    Une dimension (...)

  • III - 2 : Développer le rôle de la fédération comme tête d’un réseau national PEP... - Juillet 2006

    ... doté d’un pôle ressources vecteur du développement, d’une communication professionnalisée et d’outils efficaces de mutualisation
    La Fédération , tête d’un véritable réseau national
    Avec ses 98 associations départementales et ses unions régionales, la fédération constitue un ensemble riche de sa diversité et sa complexité. Les associations départementales, associations juridiquement responsables, ont chacune une histoire singulière et ont ainsi développé des actions diversifiées, (...)

  • III - 3 : Développer nos partenariats dans une logique de territorialisation de nos actions et - Juillet 2006

    Développer nos partenariats dans une logique de territorialisation de nos actions
    Sous ses diverses formes, le partenariat constitue un objectif nécessaire qui permet de donner du sens à une prestation de service, de la fonder sur des valeurs, sinon partagées au moins reconnues, et de se situer dans une perspective de développement. Ainsi, la cohérence de nos actions doit aussi se construire comme une réponse aux besoins observés, dans une définition de plus grande proximité de nos missions qui (...)

  • III - 4 : Renforcer notre vie associative, en accroître la qualité et l’efficacité - Juillet 2006

    Développer de manière significative les adhésions
    La vie de notre réseau et son développement reposent par principe sur l’accroissement significatif des adhésions, principe vital et substance du mouvement associatif. C’est par l’engagement régulier libre et responsable de nouveaux acteurs, forts de leurs convictions humanistes et de leur indépendance, venant de tous les horizons socioprofessionnels, et prêts à s’impliquer dans l’une ou l’autre de nos actions que nous nous renforcerons durablement. Dans (...)

  • IV - Des propositions d’actions et de restructurations pour faire vivre notre projet - Juillet 2006

    Une programmation pluriannuelle de nos actions s’appuyant sur une réflexion stratégique proposée par les instances statutaires et préparée par les travaux des commissions, pôle ressources, groupes, séminaires nationaux agissant comme experts et représentatifs de notre fédération est aujourd’hui possible et souhaitée par l’ensemble de nos militants et personnels.
    Ce dispositif d’envergure nationale ne peut que renforcer les relations régulières et nécessaires entre fédération, unions régionales, (...)

  • Motion d’organisation annexée au projet fédéral. - Juillet 2006

    Pour prendre en compte notre environnement, nos finalités et nos priorités de développement, trois domaines doivent être parallèlement développés
    1/ Quitter un fonctionnement implicite pour l’explicite en matière de développement
    Mettre les associations en mesure de savoir dans quels secteurs elles doivent se développer
    Favoriser le développement des AD et des URPEP.
    Adapter à chaque niveau des actions de notre réseau, pour faire face à des besoins sociaux insatisfaits, un projet stratégique de (...)